AMPLIFICATEUR BOUYER  AS30 - AMELIORATION DE LA MUSICALITE        Amplificateur de sonorisation de 30 Watts  avec 2 entrées micro + 1 entrée Pick-Up haute impédance.   Dans son état d’origine cet amplificateur présente peu d’intérêt en dehors de la sonorisation. Mais quelques modifications simples permettent de lui donner une très bonne musicalité. Ses 3 entrées mixables et ses diverses impédances de sortie (en particulier la sortie ligne dite “100 V” / 330 Ohm) permettent des utilisations que n’offrent pas les amplificateurs conventionnels.  La structure modulaire est idéale pour “bricoler” et apporter des modifications personnelles.   Ce type d’amplificateur, injustement dévalorisé, peut se trouver à très bas prix. SCHEMA GENERAL   Sur la version présentée les préamplificateurs de micro sont différents. Schéma relevé : L’AMPLIFICATEUR 30 W Le schéma est très classique.  -  R15 permet de régler le courant de repos des transistors de puissance en mesurant la tension aux bornes de R20 et R22.   Un réglage de 20 mV aux bornes de R20 et R22 correspond à un courant de repos de 40 mA (ce qui semble correct, mais je n’ai pas trouvé la valeur prévue par le constructeur).   Les tensions aux bornes de R20 et R22 sont légèrement différentes en raison de la dissymétrie de l’étage de sortie. - R5 règle l’équilibre des tensions entre T1 et T2. On doit régler R5, sans signal, pour avoir la moitié de la tension d’alimentation au point A, soit ici  32 V. - Le transformateur de sortie étant de bonne qualité, la bande passante à +/-3dB va de 15 Hz à 30 kHz (relevée à 20 Watts). - Protection des transistors de puissance Dès que la tension aux bornes de R22 dépasse un certain seuil, T3 devient passant et dérive le courant de commande des transistors T5 et T2. Même principe pour le transistor T4 qui protège T6 et T1. CORRECTEUR DE TONALITE  ET  AMELIORATIONS...   C’est l’étage qui dégrade les qualité musicales de l’ampli et en fait un simple “ampli de sonorisation”. Les fréquences “médium” sont favorisées au détriment des “graves” et des “aigues”.   C’est en modifiant les valeurs des composants de ce module que l’on va donner au montage une très bonne qualité musicale. Modifications proposées :   Les modifications proposées en vert contribuent à l’augmentation de la bande passante de l’étage. - La faible valeur de C6 limitait la bande passante du coté des basses fréquences. - R10, R11, C7 et C11 limitaient la bande passante du coté des fréquences élevées.   Les modifications proposées en bleu définissent les contours de la courbe de réponse du correcteur de tonalité. Repérage des composants : LES PREAMPLIFICATEURS   Le préamplificateur général Montage à 2 transistors en liaison directe. Gain en courant très important (>10 000). La contre réaction par R5, R6, R7 et C3 fixe le gain en tension de l’ensemble.  Ici environ x35. Une faible valeur de C3 limiterai le gain aux basses fréquences (ici coupure -3dB à 20Hz pour C3 =47 µF).   Valeur théorique du gain : (R6//R5) / R7  (aux fréquences telles que l’impédance de C3 est négligeable).  L’inductance L (15µH mesurés), n’a pas d’influence en basse fréquence. Le préamplificateur PU piezo Même montage que le précédent, mais en contre réaction totale par R5. Il n’y a donc pas d’amplification en tension (0 dB). L’intérêt du montage est la très grande impédance d’entrée (> 2 MOhm), et la faible impédance de sortie nécessaire pour attaquer la carte de mixage (potentiomètres de 10 kOhm seulement). Le préamplificateur AUX, TUNER, CD,...  A réaliser... Pour de telles applications qui ne demandent aucun gain et une impédance d’entrée de 50 kOhm, un montage très simple suffit. La seule contrainte est la faible impédance de sortie pour attaquer les potentiomètres de mixage. Le préamplificateur PU magnétique   A réaliser.... Le préamplificateur de micro Pour micro basse impédance avec liaison par ligne différentielle. Le gain en tension est très important (environ x 650). Fonctionne aussi en ampli linéaire avec un gain en tension plus faible (x 10 environ) si on branche la source entre l’entrée e- et la masse.  AMELIORATION POSSIBLE :  On peut supprimer le transformateur de sortie en branchant directement les haut-parleurs à la place du primaire.    En supprimant le transformateur on perd les sorties à haute impédance “50V” et “100V” ainsi que l’isolation électrique entre l’électronique et les haut-parleurs.  Des hauts-parleurs de 4 ou 16 Ohms seront moins bien adaptés.   Supprimer le transformateur n’apporte rien de mieux à l’audition (avis personnel)... autant le garder.